Genève: un nœud ferroviaire saturé que l’on se refuse à désenchevêtrer

 (Réd.) Il y a 4 ans (DP 2021), DP a ouvert ses colonnes à Rodolphe Weibel, ingénieur qui a passé sa vie à construire des infrastructures routières et ferroviaires, pour présenter sa réflexion sur les débats alors en cours à Genève tant sur le développement du rail après l’achèvement de la liaison Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse (Ceva) que sur la mythique traversée (auto)routière de la rade ou du lac. Depuis lors, des décisions ont été prises, qui vont dans le mauvais sens.


 L'article original sur le site de DP: https://www.domainepublic.ch/articles/32768